L'arthrose

L'arthrose

L'arthrose est une affection chronique douloureuse des articulations, c'est la maladie articulaire la plus répandue. Elle peut toucher toutes les articulations mais plus fréquemment la colonne vertébrale, les hanches, les genoux et les mains.

Publié le 16/12/2021

L'arthrose est une affection chronique douloureuse des articulations, c'est la maladie articulaire la plus répandue. Elle peut toucher toutes les articulations avec toutefois plus fréquemment une atteinte de la colonne vertébrale, des hanches, des genoux et des mains.

Elle est due à la destruction du cartilage situé au niveau des extrémités osseuses de l'articulation qui leur permet de glisser l'une sur l'autre. Le cartilage permet également la répartition uniforme du poids sur l'articulation, il amortit les pressions lors des mouvements, sa détérioration entraîne à terme une destruction complète de l'articulation.

8 à 15% de la population française souffre d'arthrose, le pourcentage de personnes atteintes augmentant avec l'âge avec un pic entre 65 et 80 ans. Ce pourcentage varie aussi en fonction de l'articulation touchée, du sexe et de la zone géographique.

L'évolution de la maladie est insidieuse, lorsque l'on commence à souffrir pour faire certains mouvements c'est souvent que l'inflammation est présente depuis plusieurs années.

Quels sont les traitements ? il n'existe pas de traitement pour guérir, seules la prévention et la prise en charge de la douleur sont possibles.

Le traitement de la douleur se fait par médicaments antalgiques, prise d'AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) en application locale ou par voie orale, infiltration (injection intra-articulaire) de corticoïdes ou infiltration d'acide hyaluronique (viscosupplémentation) plus spécifiquement au niveau des genoux ou des hanches, dont l'action est plus lente et durable que les corticoïdes et peut soulager jusqu'à 8 mois voire un an.

Les solutions douces : Pour prévenir et enrayer la dégénérescence articulaire il existe quelques solutions plus douces :

* la mobilisation de l'articulation : ne plus "bouger" pour éviter d'aggraver la situation est une mauvaise idée sauf si l'articulation est douloureuse et gonflée, en effet lorsque l'on bouge, le liquide présent dans l'articulation se régénère ce qui nourrit et protège le cartilage.

* la pratique d'un sport "doux" : aucun sport n'est contre-indiqué mais il convient d'éviter ceux qui aggravent l'apparition de la douleur. La marche ou la natation sont une excellente alternative dans le choix d'un sport qui doit être pratiqué régulièrement pour en tirer tout le bénéfice.

* les anti-inflammatoires locaux : moins agressifs que les anti-inflammatoires par voie orale ils s'appliquent directement sur la zone douloureuse et soulagent rapidement (Voltaren Emulgel, AdvilMed Gel, Flector Tissugel EP...).