L'asthme

L'asthme

L'asthme est une maladie respiratoire chronique. Quelles en sont les causes ? Quels traitements ?

Publié le 01/12/2021

L'asthme est une maladie respiratoire chronique dont le symptôme principal est la crise d'essoufflement aiguë, avec difficultés à respirer profondément, respiration sifflante, sensation d'oppression au niveau de la cage thoracique, toux sèche persistante ou encore essoufflement à l'effort.

5 à 10% de la population française souffrent de cette maladie qui peut survenir à n'importe quel âge, la moitié des patients voient des symptômes apparaître après 30-40 ans et il semblerait que les femmes soient plus touchées que les hommes.

Les principales causes et les facteurs de risques :

Elles sont d'ordre génétique et environnemental, liées à la présence d'allergènes dans les habitations, de poussière, de pollution à l'extérieur, de fumée de tabac, d'air froid et peuvent aussi être dues à certains anti-inflammatoires. Il existe des facteurs de risque tels qu'une prédisposition génétique ou encore les personnes atteintes de RGO (reflux gastro-œsophagien) qui peuvent déclencher les symptômes de l'asthme.

Le diagnostic et les traitements :

Le diagnostic est fait par le médecin traitant après une description précise des symptômes, leur fréquence, la date à laquelle ils sont apparus pour la première fois et les circonstances de leur apparition. Votre médecin peut alors vous orienter vers un pneumologue qui réalisera une Épreuve Fonctionnelle Respiratoire (EFR) permettant de confirmer le diagnostic et de suivre l'évolution de la maladie. Une radio des poumons ou un scanner thoracique peuvent également être prescrits.

Durant la crise d'asthme l'inflammation des voies respiratoires entraîne une production de mucus épais à l'intérieur des bronches qui gêne la circulation de l'air et les muscles de la paroi pulmonaire se contractent rétrécissant de fait l'ouverture des bronches.

Des bronchodilatateurs par voie inhalée à action rapide sont donc prescrits pour réduire l'inflammation et augmenter l'ouverture des bronches.

L'inflammation peut aussi être traitée par inhalation de corticoïdes en traitement de fond et en cas de crise aiguë des corticoïdes par voie orale.

Si la crise entraîne une détresse respiratoire une consultations aux Urgences est indispensable - 900 à 1000 personnes meurent chaque année d'une crise d'asthme - l'urgence sera évaluée par mesure du DEP et les gaz du sang. Le DEP ou débit expiratoire de pointe se mesure à l'aide d'un Peak Flow et évalue la vitesse maximale à laquelle l'air est expulsé des poumons en expiration forcée, le taux normal se situant entre 80 et 100.

Les gaz du sang (prise de sang effectuée au poignet au niveau de l'artère radiale) permettent de mesurer la pression artérielle en oxygène dans le sang (qui doit être supérieure à 75 mm Hg) et celle du gaz carbonique ; ils permettent aussi la mesure de l'équilibre acido-basique (pH).

Le traitement d'urgence consiste en une hospitalisation pour aérosol de béta2 mimétique, mise sous oxygène et corticoïdes.